Eric Verlaet, boulanger passionné et fils d’André Verlaet et Myriam Deflandre

Pour les « pains » tout d’abord…

 

Dans les années 70, mes parents achètent un four à bois Soupart, un moulin à grains Samap et un petit pétrin de 3kg Electrolux. Ce fut le commencement d’un amour pour le pain, qui ne va pas prendre faim !
En 1975, nous visitons en famille une exposition de visionnaires, et je découvre donc à 12 ans les cellules photovoltaiques, les éoliennes, la biométhanisation et les maisons bioclimatiques en terre… En bref, tout ce que l’on fera 30 ans plus tard !
Pas question pour mes parents de faire du ‘non-bio’ et donc ils participent à la fondation de Nature et Progrès Belgique en 1976.
Après la guerre, mon père construisait des ballons à gaz naturel pour faire des photos aériennes, puis des fusées avec le combustible des obus chapardés aux Allemands.
Le fait d’avoir toujours aimé les bonnes choses que mes (grands-)parents concoctaient, ce fut sans hésitation que le four famillial déménagea de Limauges, dans le Brabant Wallon, à Fumal, dans la province de Liège, en passant par Noville-les-Bois, dans la province de Namur.
En 2009, je transforme un premier four à bois Lopis pour qu’il fonctionne automatiquement aux pellets de bois et d’autres ont suivi par après.
3 ans de cours du soir au CEFOR de Namur; un stage chez MONEPI et me voilà prêt !

 

Pour le jeu de mot des « d’hélices » :

 

Mes parents se sont rencontrés en montant l’escalier le jour de la signature de leur contrat à la Sabena; la passion de l’air poussera également ma soeur Carine à passer une licence de pilote aux États-Unis.
En 2003, je fabrique mes premières hélices en bois pour mes éoliennes: la plus haute faisait 18 mètres de haut.
Premier vol Sabena sur Tiger Moth –  16 septembre 1958
Dernier vol Sabena 737 – 23 décembre 1989
Premier vol ULM Chickinox – 29 juin 1990
Dernier vol ULM – 6 septembre 2003